La question qui fâche

Elle concerne les publics. La majeure partie des acteurs impliqués sur la scène comorienne travaillent à inscrire leurs contenus dans des circuits de diffusion à l’étranger. Un travail délicat, à la fois lent et difficile, mais nécessaire dans cet archipel aux histoires si peu connues. Un travail qui souffre sensiblement du manque de personnes-ressources, formées pour le mener à bien. L’impression que le pays manque … Continuer de lire La question qui fâche

Enjeux et culture

Penser en archipel est source de récit(s) aux Comores. Le poids des imaginaires en présence y fait ressentir ce besoin d’ancrer une mémoire en un paysage, en relisant ce qui émerveille à la lueur du langage. La parole est source de vie dans ce petit monde insulaire, et la culture une nécessité impérieuse à laquelle s’abreuve Washko Ink. Une plate-forme au sein de laquelle ont … Continuer de lire Enjeux et culture

Diversité et mondialité

L’univers entier se refuse à l’uniformisation. Les cultures en présence appellent chaque jour au respect du Divers. Glissant, à qui l’on emprunte cette vision, parle de mondialité, là où d’autres célèbrent la passion du figé et des certitudes au nom de la marchandise[1]. BillKiss* – qui navigue entre deux eaux – naît de l’intuition d’un monde où l’on peut changer, en échangeant avec l’Autre, sans se … Continuer de lire Diversité et mondialité

De la fac à l’Alliance

Trois années de recherche sur le geste théâtral à l’Université des Comores ont été à l’origine de la compagnie O Mcezo* sur le plateau de l’Alliance française de Moroni en 2008. Avec un premier spectacle – La fanfare des fous – qui traitait de la dépossession, sous la direction de Soeuf Elbadawi, auteur, comédien et metteur en scène. Il y était question de legs et de … Continuer de lire De la fac à l’Alliance

Du concept à la scène

A l’origine, Mwezi WaQ. devait rassembler des générations et des envies, sur une proposition de Soeuf Elbadawi, producteur auprès du label français Buda Musique[1]. Une douzaine d’artistes en quête d’un répertoire inédit et actuel, forgé dans le legs d’un pays, longtemps carrefour des musiques de ce monde. L’aventure a débuté au Muzdalifa House, lieu d’expérimentation et d’agitation artistique à Moroni. Chants de lune et d’espérance, le … Continuer de lire Du concept à la scène

Moroni Blues

Bilk & Soul est d’abord l’histoire d’un livre. Annoncé aux éditions Komedit, Moroni Blues/ Chap. II de Soeuf Elbadawi ne pouvait sortir fin 2006, en raison d’un calendrier chargé du premier éditeur comorien. Le livre se présentait comme une tentative de récit (image, poésie, entretien, essai) autour du vivre-ensemble et du destin d’un archipel déconstruit à partir de Moroni, principal chef-lieu de l’Union des Comores. Le … Continuer de lire Moroni Blues

Du lieu un label

Porté à bouts de bras par Washko Ink., le Muzdalifa House a vu le jour en 2009. A la suite de l’éviction de Soeuf Elbadawi, auteur, comédien et metteur en scène, du plateau de l’Alliance française pour son implication artistique dans la condamnation d’un feuilleton colonial. A l’époque, l’artiste réalise une performance dans les rues de la capitale comorienne, reprenant les termes des résolutions onusiennes … Continuer de lire Du lieu un label

Muzdalifa House

Les humains parlent beaucoup. Les Comoriens, également. Mais ils oublient tous de raconter la fabuleuse histoire du pays de lune qui se réinvente. Il y est question de culture citoyenne, principalement. Muzdalifa House en a fait son combat[1]. Avec cette prière comme devise : « Nous aimerions croire en l’avenir ! Mais nous ne savons guère à quoi il ressemble. Difficile de faire mieux que nos devins … Continuer de lire Muzdalifa House

Bilk & Soul

« La lucidité est une frontière/ Quiconque la franchit n’en revient jamais »[1]. Ces mots du poète Saïndoune Ben Ali sont une devise de survie pour cette petite maison d’édition alternative, interrogeant une mémoire et un paysage d’archipel pour nourrir des imaginaires en devenir. Auteurs publiés : Silimu Bin Abakari, Anssoufouddine Mohamed, Fathate Karine Hassan, Bernard G. Lagier, Soeuf Elbadawi. [1] In Feuilles de feux de brousse de Saïndoune … Continuer de lire Bilk & Soul

Mwezi WaQ.

Une formation qui se joue des ternaires indianocéanes dans l’invention d’une fratrie du vaste monde. On dit que les combats les plus fous naissent parfois de l’espérance trop longtemps tue. Mwezi WaQ. s’extirpe du blues des sourds en pays déconstruit[1]. Mwezi WaQ. dit non au vent qui pousse dans les consciences en berne. Mwezi WaQ. murmure une comptine d’homme-debout face à l’océan déchaîné. [1] Sorti … Continuer de lire Mwezi WaQ.