Bilk & Soul

« La lucidité est une frontière/ Quiconque la franchit n’en revient jamais »[1]. Ces mots du poète Saïndoune Ben Ali sont une devise de survie pour cette petite maison d’édition alternative, interrogeant une mémoire et un paysage d’archipel pour nourrir des imaginaires en devenir. Auteurs publiés : Silimu Bin Abakari, Anssoufouddine Mohamed, Fathate Karine Hassan, Bernard G. Lagier, Soeuf Elbadawi.


[1] In Feuilles de feux de brousse de Saïndoune Ben Ali, Bilk & Soul, 2012. Bilk de Bilkis ou Bilqis -nom comorien de la reine de Saba – et Soul de Souleymane Bin Daoud – l’autre nom de Salomon – est une manière de rendre hommage à une légende, qui prétend que les îles Comores seraient nées du vacarme provoqué sous la terre en feu par une bague perdue de la dite reine. Bilk & Soul existe en projet depuis 2007, année de parution de Moroni Blues/ Chap. II de Soeuf Elbadawi.