D’un monde l’autre

D’un monde à l’autre, le rêve se fait peu à peu jour.

BillKiss* s’attache au sens, à la poésie et à la nécessité des contenus. BillKiss* trouve et défend des projets qui relient, opposent, questionnent, au nom du partage. BillKiss* rationalise, planifie, budgétise, communique, recherche des partenaires, contractualise, gère, administre. Vaincre les disparités structurelles, les préjugés esthétiques, le racisme ordinaire, face à l’Ailleurs, exige du temps. BillKiss* enjambe les frontières et bataille pour le droit de circuler. L’hospitalité et la rencontre à venir restent source d’une joie infinie. Celle d’appartenir à une humanité  soucieuse du Divers, toujours prête à soulever les montagnes où à braver les océans, au nom des communs.

L’ensemble Lyaman à Ivry sur Seine. Mwezi WaQ. sur un scène à Brnö en république tchèque. Dede Duguet dans Obsession(s) sur la scène du Théâtre Antoine Vitez d’Ivry. La photo en Une : Leïla Gaudin dans Obsession(s).

Lyaman, O Mcezo* ou Mwezi WaQ. Trois ensembles au destin lié à BillKiss*. Abyati 19, Obsession(s), Le blues des sourds, sont trois de leurs projets que BillKiss* contribue à faire exister sur les plateaux du monde entier. A leur manière, ils viennent rappeler les débuts de cette aventure initiée en 2008, avec la coproduction de La fanfare des fous de Soeuf Elbadawi aux Comores. Le compagnonnage avec Washko Ink. Le soutien de la fondation du Prince Claus aux Pays-Bas. Moroni Blues Une rêverie à quatre, créé par Robin Frédéric a la Réunion. Un dhikri pour nos morts, conçu entre les Comores, la Réunion et la France. Pitsha la manga kalina udowo aux rencontres à l’Echelle à Marseille. Moroni Blues, Chants de lune et d’espérance, Obsessions de lune Idumbio IV aux Francophonies du Limousin. La série des shungu à Limoges, Uzerche, Fort de France ou Ivry Sur Seine. Les rencontres avec Lotte Van den Berg à Amsterdam, Armel Roussel à Bruxelles ou encore Jérôme Richer à Genève. Le Jamais Lu de Marcelle Dubois au Québéc. Et enfin, Obsession(s) – le dernier projet – au Théâtre Antoine Vitez d’Ivry. Aux Théâtrales Charles Dullin. Au Théâtre-Studio d’Alfortville. Au Tarmac. A Uzerche. La confiance des partenaires a toujours été au rendez-vous. Les belles histoires se tissent, dit-on, avec le temps. Car seul le temps permet de faire zigzaguer des lignes de vie, là où la nuit menace de briser les rêves.